La curiosité n’est PAS un vilain défaut.

La curiosité n’est PAS un vilain défaut.

Eistein curiosite.peg

Envisager de vendre quelque chose sans poser de questions relève du challenge quasi impossible à relever. J’ai déjà vu des bonimenteurs de foire arriver à déclencher des achats spontanés avec des démonstrations d’outils ou appareils ménagers improbables, mais eux ne se situent pas dans une optique de vente à long terme. Ce qui n’enlève rien à leur talent et qui rend ces vendeurs, du moins les bons, fascinants. Quand j’en vois j’observe et écoute volontiers leurs discours. Il faut aussi Read more

Rendez-vous avec X

Rendez-vous avec X

En voyage en avion où je ne parviens que très rarement à dormir, j’emmène toujours avec moi des livres en version électronique pour des raisons de masse globale. Quand je n’ai pas le cœur à lire ou écouter de la musique, je me délecte avec mes podcasts de l’émission de France Inter « Rendez-vous avec X ». Cette émission Read more

Le rêve prime sur les solutions

Le rêve prime sur les solutions

ShadokEst-il un mot plus employé et plus dévoyé que « solution » lors des contacts commerciaux ? Je ne compte plus les « apporteurs de solutions », les « solutions à vos problèmes de ceci», les « solutions qui marchent », voire « les solutions sur mesure à vos problèmes de cela », etc. Quand une personne propose de m’apporter des solutions, je flaire assez rapidement le commercial maladroit, mal formé ou mal dirigé. Il aurait fallu écrire « et/ou » car rien n’empêche de cumuler plusieurs de ces handicaps. Lorsque je n’ai pas exposé de problème je doute avoir besoin d’une solution.

Read more

Faut-il dire « non » aux Clients ?

Faut-il dire « non » aux Clients ?

Non commercialÉvidemment la réponse à cette question est « oui ». ! La première raison de dire « non » c’est de résister et les clients comme tout le monde ne s’appuient que sur ce qui résiste. Si le vendeur résiste au client, son niveau de crédibilité va augmenter. Les clients qui doivent choisir entre une offre présentée par un vendeur « béni oui-oui » et un vendeur qui assume les limites de ses produits et est capable de les défendre seront plus tentés de croire ce dernier. Le « produit qui fait tout » n’existe pas alors autant accepter la situation et être clair sur les limites de ses produits. Même raisonnement pour les prix, délais et autres services qui peuvent être questionnés par les clients

Read more

Au fil des rues du quartier Chuansha à Shanghai.

Au fil des rues du quartier Chuansha à Shanghai.

En fin de séjour en Chine, j’ai quelques heures de libre pour visiter. Ce n’est pas parce que je voyage beaucoup que je peux beaucoup visiter. Ici on est sous surveillance permanente, il y a des caméras partout. C’est particulièrement vrai pour les intersections où chaque automobile est photographiée. Les flashes crépitent sans cesse.

Read more

Un grand MERCI!

Un grand MERCI!

2018-04-07 14.02.45Exercer le difficile métier de vendeur, c’est ce que je fais depuis que j’ai commencé à travailler. J’ai grandi professionnellement grâce à cette merveilleuse fonction mais si je devais me reconnaître une seule compétence, je prendrais celle-ci sans aucune hésitation. C’est un dur métier et j’ai vu plus d’un vendeur déprimer, voir renoncer dans des circonstances plus ou moins dramatiques. Dans l’inconscient collectif le vendeur est celui qui se promène d’un client à l’autre dans sa belle voiture et  trimballe son beau costume dans les bureaux lorsqu’il ramène des commandes toujours très compliquées à des prix toujours trop bas par rapport à ce qu’il faudrait. Or c’est plus compliqué que ça, il faut résister à la pression qui vient de partout. Les clients qui annulent les rendez-vous (quand ils prennent le soin de prévenir…) au dernier moment, ceux qui ont des problèmes de qualité alors qu’on avait bien dit à la production de faire attention à tel point particulier, ceux qui trouvent qu’on est trop chers avec un délai bien trop long, etc. La liste est longue. Il y a aussi la pression interne à l’entreprise où il y a toujours quelqu’un qui nous rappelle que nous sommes en dessous de nos objectifs, où la production a oublié de nous informer que le délai le plus important pour nous ne sera pas respecté et qu’on l’apprend juste après avoir raccroché et confirmé au client « tout va bien, si c’était en retard j’en aurait entendu parlé, on est à 2 jours de la date de livraison ». Cette liste aussi peut être continuée à l’envi.

Read more