Le temps du voyage

Le temps du voyage

Aujourd’hui je quitte la belle Suisse pour 10 jours.

Suisse

Je pars pour une tournée en Asie (Vietnam, Malaisie et Indonésie). A mon entrée dans l’aéroport je déclenche le chronomètre. Je pars d’abord pour Ho-Chi-Minh Ville via Singapour. Direction mon comptoir d’enregistrement Singapore Airlines.

0 heure14 minutes 27 secondes

Je suis dans le terminal E de l’aéroport de Zürich. Ceux qui ont la chance de connaitre auront eu la joie de prendre la navette (type métro sans conducteur) vers ce terminal. Je mentionne la joie car la présentation sonore de la Suisse en 5 langues et en moins de 2 minutes, reste un bon moment à vivre.
Enregistrement, contrôle de sécurité et formalités douanières très rapides (en Suisse on n’embête pas les gens inutilement) malgré un doute sur le fait qu’un citoyen européen puisse venir au Vietnam via Singapour depuis la Suisse sans visa. Ce détail ne m’avait pas semblé présenter la moindre difficulté lors de ma réservation, je suis donc resté parfaitement détendu durant les vérifications. Ça devrait être possible puisque j’ai reçu ma carte d’embarquement. Siège 56 A. « A » signifie dans tous les avions une fenêtre.

O heure 57 minutes 09 secondes

Assis donc place 56 A. C’est vers le fond (il y a 55 rangs avant le mien – un peu moins s’ils suppriment les N°4 et 13 qui porteraient malheur et ne trouvent guère de fans vers l’Asie (4) ou les Amériques (13)) mais ce n’est pas tout au fond. D’après les annonces j’ai compris qu’il y a 80 rangées de fauteuils. L’avion n’est plus tout neuf, c’est un A380. Je lui donne 8 à 10 ans mais je suis loin d’être spécialiste des aéronefs de quelque espèce que ce soit. Je crois savoir que Singapore Airlines est le principal client d’Airbus pour ce très gros appareil.  Quelle est la durée de vie d’un avion ?
Bien qu’en classe économique on m’amène une serviette chaude. Et la place entre ma voisine et moi reste libre. Le pilote annonce 11 heures 25 de vol et les conditions de confort, bien que sommaires paraissent bien plus faciles que pour d’autres vols.

1 heure 28 minutes 04 secondes

012804Nous quittons le sol. Les ailes sont très grandes sur cet avion. Il parait que les ailes contiennent une part du carburant. Bien que mécanicien de formation, je suis impressionné qu’on ose faire ça. Les contraintes mécaniques pour la liaison avec le fuselage doivent être complexes à calculer et somme toute élevées…

1 heure 51 minutes et 46 secondes

Premier rafraichissement. Vin blanc origine inconnue cépage Chardonnay. Acceptable, mais je n’y reviendrai pas !
On me remet une pochette avec des chaussettes et une brosse à dents. La taille de la pochette est idéale pour les chargeurs, câbles et écouteurs qui se promènent toujours dans mon sac. Adoptée !

2 heures 35 minutes 24 secondes

Repas. Le choix entre pâtes et riz est clair. En revanche ce que sont sensés accompagner ces derniers reste confus. La prononciation anglaise (mais peut-être aussi ma compréhension, hélas !) du steward en charge de me nourrir est peu claire. Comme je ne vais certainement pas manquer de riz ces 10 prochains jours, j’opte pour « pasta ». Ce sera donc « prawns in a brown butter with taglatelle and peas ».

Des tagliatelles dans une toute petite assiette en aluminium rectangulaire à bords droits. Si tout se passe comme on peut s’y attendre, dans l’espace confiné d’une classe éco (même sur Singapore Airlines) je devrais me consteller de tâches….

04 heures 28 minutes 46 secondes

Quels est ce pays survolé ? La Turquie peut-être.

06 heures 53 minutes 11 secondes

Je finis de visionner un film français. « Le Brio » réalisé par Yvan Atal. Il y avait un vrai sujet : un professeur de rhétorique, se retrouve à essayer de faire gagner un concours d’éloquence à une beurette pour compenser devant un conseil de discipline des propos provocateurs tenus en amphithéâtre. Malheureusement la perversion du cinéma subventionné français a transformé un sujet en or en une banale histoire très convenue et bien-pensante. Daniel Auteuil sauve un peu le bazar, l’actrice principale, bien que très charmante, ne dispose uniquement que de 2 expressions de visage, donc le tout est gentillet et ne mérite pas un déplacement au cinéma, même en co-voiturage. Les réalisateurs deviennent paresseux car les subventions tombent quoi qu’il arrive…. On ne peut que déplorer un tel système qui aboutit à la mort annoncée du cinéma français.

12 heures 55 minutes 56 secondes

L’avion touche le sol de Singapour.

16 heures 21 minutes 16 secondes

J’entre dans la salle d’embarquement pour mon vol final. L’aéroport de Changi-Singapore est vraiment très grand mais les indications sont très bien faites on trouve son chemin à travers les différents terminaux et métros.

17 heures 28 minutes 14 secondes

L’avion quitte le sol destination Ho Chi Minh City. Toujours avec Singapore Airlines mais ce coup-ci un avion plus petit. J’ai le siège 53 K qui est près d’une fenêtre, côté droit cette fois.

19 heures 5 minutes 35 secondes

L’avion se pose sur le Tarmac de l’ancienne Saïgon.

19 heures 50 minutes 33 secondes

J’arrête mon chronomètre je suis sorti de l’aéroport. Près de 20 heures sans dormir d’un aéroport à l’autre. Il me faut encore trouver un taxi. Je vais prendre un Uber pour aller à l’hôtel, me doucher, me raser et repartir ensuite chez mon premier client.

La partie déplacement du voyage est finie. Le voyage peut commencer.

A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s