Corée fin du voyage – début de l’histoire ?

Corée fin du voyage – début de l’histoire ?

carte monde CoréeEn général à l’issue d’un voyage d’affaires dans un nouveau pays je ressens une sorte de frustration par rapport à l’ensemble : trop de temps passé avec tel type de clients et pas assez avec tel autre, organisation géographique désordonnée, méconnaissance des usages, des temps de transport, etc. Cette découverte de la Corée est exactement
comparable aux autres pays où j’ai pu débuter. C’est l’impression assez frustrante d’être passé un peu à côté de ce qu’il aurait fallu faire pour engranger des succès rapidement. Ce ne sera pas un échec, mais ça aurait pu être mieux. Il est probable malgré tout que ce soit le prix à payer lorsqu’on débute sur un nouveau marché. La suite des évènements nous en dira plus.

Google_Translate_logo.svgDébuter dans un pays c’est toujours l’occasion d’observer les différences en tous domaines. Plus on s’éloigne de son origine plus on trouve de raisons de s’étonner. Il y en a beaucoup, certes, mais j’étais prêt pour plus voire j’en espérais plus. L’intensité de dépaysement la plus forte reste jusqu’à présent l’Inde. La langue est assez étrange et parait compliquée dans le sens où j’ai l’impression que tous les mots ont de nombreuses syllabes difficiles à prononcer. Google Translation est une application mobile parfaite pour ce genre de pays. On peut rentrer manuellement un texte, le rentrer vocalement ou avec l’appareil photo et là on voit la traduction sur son écran. Pour choisir son plat sur une carte ça fonctionne à merveille. On n’en est pas à se comprendre entre 2 locuteurs de langues différentes, mais ça viendra. Merci se dit « gomabseubnida », bonjour « bongiyuleu » ou « Joh-eu achim », au revoir « annyeong ». Autant dans les relations commerciales les gens sont polis et saluent avec force de courbettes autant dans les restaurants ou bars le personnel est modérément accueillant, pour le dire de façon positive.

2018-11-18 21.16.35Il y a des gens particulièrement désagréables en Corée : les chauffeurs de taxi. On ne peut pas dire que dans le reste du monde ce soit une engeance très sympathique, mais ici, ils décrochent la queue du Mickey ! Plusieurs fois j’ai pu monter dans un taxi, montrer une adresse écrite en coréen et le chauffeur me chasser en prétendant, avec la crédibilité qui sied à un arracheur de dents, qu’il ne savait pas où c’était. 2 ont même osé prétendre qu’ils ne connaissaient pas la gare centrale « Seoul Station » ! Le summum a été atteint lorsque, ayant pris la peine pour être à l’heure ce matin à un rendez-vous de voyager hier soir et de dormir à l’hôtel à proximité de chez le client, le taxi m’a promené pendant 30 minutes avant d’atteindre une zone industrielle et de tourner dans cette dernière pendant un quart d’heure. Voyant que nous tournions en rond je lui ai proposé d’appeler le client pour qu’il lui explique en coréen. Suite à ces explications, nous avons encore progressé en cercles dans cette zone pendant 15 à 20 minutes. J’ai rappelé le client, le chauffeur s’est arrêté, est sorti avec mon téléphone, lui a parlé 2 ou 3 minutes et ensuite me l’a passé. Ce dernier de m’expliquer que nous étions en gros à une heure de sa société et que le taxi était parti à l’opposé de là où il aurait dû aller. Malheureusement lui était pris dans une autre réunion et moi j’avais mon avion de retour à Séoul. Je n’ai pas pu le voir et me suis fait engueuler par le taxi qui m’a tout de même fait, pour se faire pardonner et quand il a compris mon extrême agacement (toujours pour le dire de manière positive) une ristourne de 3000 wons (2,33 €) sur le prix de la course, royal !

Très amusantes à regarder les coréennes qui marchent ! Beaucoup font de petits pas très rapides comme si elles ne bougeaient que la partie des jambes en dessous du genou. Ça donne une démarche peu élégante mais drôle, voire hilarante lorsqu’elles se dépêchent pour attraper un bus ou un train. Autrement il y en a d’autres qui marchent en trainant les talons sur le sol à chaque pas, pas très classe. Les conventions à table sont un peu différentes. Il est très impoli de se moucher pendant qu’on mange, en revanche renifler ou roter voire cracher est un comportement adapté ! Pour protester contre le patronat, les ouvriers ne font pas grève. Ils mettent des panneaux avec leurs revendications et continuent le travail. La semaine est de 52 heures soit près de 50% de temps de travail comparativement à la France.

2018-11-23 17.59.58

Hôtels et restaurants sont très propres. J’ai déjà montré les WC hyper technologiques dans un précédent billet. Je pensais que c’était une spécificité de mon premier hôtel, mais on retrouve le même type d’équipement partout. En revanche, ils ont la fâcheuse tendance à surchauffer les chambres. Régler un chauffage muni d’une multitude de boutons auxquels est associée une explication en coréen relève du challenge (Google Translation est très utile là aussi). On trouve de nombreuses variétés de soupes, fondues ou barbecue. J’ai plus apprécié les barbecues que les 2 autres. Très appréciable pour l’amateur de café que je suis, on en trouve partout de qualité acceptable à très bon. La présence de Starbucks et de ses copies locales plus ou moins réussies est impressionnante. Suffisamment rare en Asie pour être mentionné!

A bientôt et à suivre peut-être dans quelques temps pour la Corée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.