Russie : Saint Pétersbourg – Novgorod – Pskov en train.

Russie : Saint Pétersbourg – Novgorod – Pskov en train.

Je crois avoir dit récemment que j’aimais bien les voyages en train. Pour ce qui est de la Russie, je vais modérer le propos car les trains sont ici d’une lenteur désespérante. Les 2 empruntés aujourd’hui n’ont dépassé le 50 Km/h qu’exceptionnellement. Il me faut aussi pondérer cette lenteur avec : la propreté est irréprochable, le confort est digne de ce qu’on connait en Europe de l’Ouest et le prix. Je fais 5 heures 10 de train entre Novgorod et Pskov pour la modique somme de

362 roubles (soit 5,57 CHF ou 4,94 €) en business – je me demande combien coûte le même trajet en 2ème classe. Le tout avec un WiFi suffisamment stable qui me permet d’écrire sur mon blog.

St P-Nov-Pskov

Au cours de cette première journée je n’ai vu que des zones industrielles et des gares à l’exception du Kremlin de Novgorod. Je garde une impression grisâtre et poussiéreuse, les routes sont en très mauvais état, l’horizon est morne. La météo y est certainement pour quelque chose, ici contrairement à la Suisse le printemps n’a pas gagné la partie face à l’hiver.

Les gens dans la rue ne sont pas souriants et semblent préoccupés. J’imagine que le « peuple » russe qui a passé 70 ans dans l’horreur communiste suivis par les désordres de l’ère post-communiste doit lutter pour subvenir à ses besoins quotidiens. Les sanctions de l’ONU suite à l’annexion de la Crimée n’ont rien arrangé pour les plus fragiles. Certainement très compliqué pour beaucoup. A Saint Pétersbourg, les rues sont pleines de berlines et 4×4 allemands ou d’Europe de l’Ouest, en revanche dès qu’on s’éloigne les Lada et autres Volga surannées sont légion.

Volga

En 2 repas j’ai mangé Ouzbek et Géorgien dans des restaurants à la décoration improbable.

Les gares de Saint Pétersbourg et de Novgorod sont d’architecture communiste et plutôt bien conservées. Peinture de Lénine au plafond de celle de Saint Pétersbourg et boutiques de souvenirs à Novgorod.

Les clients sont très informés des points techniques et veulent vraiment savoir pour quoi ils payent. Comme la plupart des clients, ils souhaitent payer moins et contrairement à la majorité leurs arguments sont autant de défis à relever. Chaque détail est discuté pour connaitre son utilité, sa nécessité. Intéressant de se confronter cette particularité culturelle et pour tout dire, ça change de l’export que j’ai rencontré jusqu’à présent. Je reviendrai peut-être sur ce point dans un prochain billet.

A bientôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.