Où vont les Gilets Jaunes ? et un peu de Suisse

Où vont les Gilets Jaunes ? et un peu de Suisse

Encore une fois en train, vers Paris puis l’ouest de la France. Cette fois-ci un train français partagé entre CFF et SNCF. Le TGV avec ses voies spéciales garde un avantage confort et silence sur les trains suisses ou autrichiens récemment fréquentés. Avantage aussi sur la viennoiserie, les suisses ne savent pas faire les croissants et encore moins Read more

Bonnes intentions et n’importe quoi généralisé!

Bonnes intentions et n’importe quoi généralisé!

Lors de mon dernier passage à Paris je notais entre autres que je trouvais la ville bien sale. J’ai même vu des rats courir sur une place à proximité du Novotel de la Gare de Lyon.

Aujourd’hui j’ai fait l’aller-retour dans la journée à Paris pour un rendez-vous avec un client. Même problème que la dernière fois avec le ticket de train acheté sur www.tgv.com et étonnamment le supplément à payer est différent entre l’aller et le retour. Un contrôleur m’a expliqué qu’il était au courant du problème de réservation sur ce site et m’a donné la procédure pour faire une réclamation. Je devrais être remboursé…. Je n’y crois pas trop mais j’ai tout de même fait la réclamation. Ils ont un site SNCF dédié aux réclamations.

2017-09-19 19.57.59Ici une vue des bonnes intentions, j’ai voyagé en première classe et il devrait y avoir des journaux et revues en libre service (gratuité qui signifie uniquement « inclus dans le prix du billet« ) mais à l’aller comme au retour le distributeur des dites revues était vide. En d’autres termes mon prix de billet comprenait une prestation qui était manquante. Oserais-je tenter une réclamation supplémentaire pour me plaindre de ceci. Si le site n’était pas si compliqué (en vue de pousser les clients au renoncement certainement) je me ferai une joie de lire la réponse du préposé aux réclamations sur les journaux. Sur le même thème, il y a une distribution de la presse par une personne qui aujourd’hui, au retour, proposait les quotidiens… d’hier! A l’aller nous avions droit à un petit déjeuner à la place…. mais sans boisson chaude, car ils n’avaient pas d’eau chaude. « A nous de vous faire préférer le train » était le slogan de la SNCF il y a quelques années. Il semble que le slogan ait fait son temps !

2017-09-19 11.51.45
Donc je trouvais le Paris des environs de la Gare de Lyon sale la semaine dernière et bien je ne suis pas seul ! Il y a même eu une réaction « festive et citoyenne » (comme dirait l’excellentissime blogueur H16 dont le blog est la lire sur
www.h16free.com ). Il y a des paniers type paniers de basket (mais un peu plus bas) où l’on est supposé se faire prendre en photo dans des poses rigolotes (j’imagine) lorsqu’on fait un panier citoyen plutôt que de jeter ses saletés à terre, et les poster sur Internet dans des pages réalisés à cet effet sur Facebook, Instagram et Twitter. A quoi passe l’argent public de la SNCF…. Quel est l’impact de ce gaspillage sur la propreté ? Car bien entendu dans les environs, pas la moindre poubelle à hauteur d’une personne en chaise roulante ou plus simplement qui n’a pas envie de faire le Guignol avec son mouchoir en papier à jeter.

2017-09-19 15.28.14 - CopieDans le RER ils mettent des « poèmes » pour inciter les gens à ne pas laisser leur journal gratuit dans les trains. Poème est un bien grand mot mais disons que c’est en vers et qu’il y a quelques alexandrins. Comme je revenais de Nanterre je m’amusais de la nullité probable de la tentative de conscientisation sur une « caillera » (à prononcer avec l’accent) locale …. Pas gagné. Cela dit les « cailleras » (pluriel incertain – mais à lire encore avec l’accent). Est-ce que les « caillera » (l’accent toujours!) lisent la presse gratuite ou pas? Aucune idée, mais des doutes!
Vu l’état de délabrement et les tags je ne suis pas certain que les journaux gratuits abandonnés soient le plus gros problème dans les RER. Peut-être me trompe-je, après tous je ne suis qu’un usager occasionnel.

2017-09-12 12.09.28Dans la série des bonnes intentions il y a les AutoLib à Paris qui tournent à l’aigre. Un parc de voitures électriques magnifiques et parfaitement entretenues en partage. Donc en location selon le principe des Vélib. Comme on peut le voir elles sont tellement bien entretenues que chaque conducteur se sent motivé pour en prendre soin. Ici la première que j’ai vue, mais du côté de Nanterre il y en a de nombreuses en pire état. Je ne sais pas vous…. mais moi je n’ai pas trop envie de partager une poubelle voiture en cours de délabrement, sans parler de sécurité. Par ailleurs malgré les tentatives d’étouffement de la chose par la mairie de Paris, AutoLib va couter pas mal en impôts aux parisiens. Y compris bien entendu les parisiens qui ne sont pas utilisateurs de ce type de  moyen de locomotion.

Pour finir une photo de la Gare de Lyon qui est quand même belle !

2017-09-19 11.58.44